Pour être bien dans son corps, bien dans sa peau, pour que votre organisme soit performant à 100%, il est important de bien se nourrir et pour cela, la façon dont vous cuisinez et mangez influence votre comportement.

Pourtant, une tendance culinaire se détache du lot, c’est la cuisson vapeur.

La vapeur rime toujours avec saveur, avec minceur et tout le monde – professionnels de la diététique comme les particuliers – est unanime pour affirmer que le mode de cuisson vapeur apporte de nombreux bienfaits.

Comment cuisiner à la vapeur ?

En cuisine vapeur, les aliments n’entrent pas en contact avec le liquide de la cuisson, ce qui offre la possibilité d’avoir une nourriture sans aucune matière grasse.

Les graisses ne sont pas brulées mais plutôt dissoutes.

Avec la cuisine vapeur, vous allez pouvoir conserver toute la saveur des aliments, tous leurs goûts naturels.

N’hésitez pas à aromatiser le liquide de cuisson avec des herbes aromatiques, des épices, des cubes de bouillon ! Et puis, pourquoi ne pas remplacer l’eau de cuisson par du vin blanc ? Le résultat n’en sera que plus délicieux.

 

La cuisine vapeur conserve aussi les minéraux et les vitamines des aliments : alors que dans l’eau ou à la lumière, les légumes perdent rapidement de leur nutriments comme la vitamine C pour commencer, la cuisson vapeur conserve jusqu’à 80% de ces nutriments.

 

Conseils pour cuisiner à la vapeur :

. Evitez, si possible, d’éplucher vos légumes avant de les cuire car la peau contient énormément de vitamines.

. Glissez une feuille de papier sulfurisé sur le panier (en faisant attention de laisser les trous pour que l’air chaude circule bien) afin de limite la perte des vitamines.

. Enfin, ne jetez pas l’eau de cuisson, cette même eau est une réserve formidable de vitamines.

Les bienfaits de la cuisson vapeur

Les vertus de la cuisson vapeur sont nombreuses, en voici quelques unes qui devraient même vous décider à franchir le pas, qui sait ?

 

. La perte des nutriments est limitée dans l’eau de cuisson

Quand vous faites bouillir vos aliments, cela entraine une forte perte des nutriments tandis que la cuisson vapeur évite cette déperdition : tous les nutriments essentiels (vitamines et minéraux) sont concentrés pour apporter leurs bienfaits à votre organisme.

 

. La dégradation des nutriments est limitée

shutterstock_76156198

Le propre de la cuisson vapeur est d’avoir une température inférieure ou égale à 100°C, ce qui va empêcher la dégradation des enzymes comme les vitamines, les oligo-éléments, les protéines.

A contrario, les fortes températures déforment la structure moléculaire des enzymes, ce qui rend les enzymes inactifs. C’est pourquoi les cuissons au four, à la poêle, au micro-onde et même au barbecue fonctionnent moins bien pour ce qui est de la conservation des nutriments.

 

. Il n’y a aucun composé toxique

La cuisson vapeur est reconnue de façon scientifique car elle permet d’éviter la formation de composés cancérigènes qui pourraient s’accumuler dans votre corps et par conséquent être nuisible pour votre santé.

Ces composés sont appelés AGE ou acides hétérocycliques : ils résultent de la cuisson entre une protéine et un glucide à forte température.

Ces composés apparaissent lors d’une cuisson à forte voire très forte température comme lors d’un barbecue.

 

. Vous aurez des repas complets et une qualité irréprochable lors de votre régime alimentaire

L’avantage de la cuisson vapeur est la possibilité de cuire plusieurs gammes d’aliments ne même temps et d’avoir un repas équilibré.

Concrètement, les cuiseurs vapeur sont souvent composés de plusieurs étages, ce qui permet de cumuler une grande quantité d’aliments d’origine différente (légumes et viande par exemple, poisson et riz, etc.).

Par exemple, vous pouvez faire comme suit : 1er étage composé de légumes (carottes, choux, navets, haricots, brocolis, etc.), le second étage est généralement réservé aux féculents comme le riz complet ou blanc et le 3e étage est pour les protéines animales que l’on retrouve dans les poulets, les crevettes, les poissons, les crabes et les œufs.

Tous ces aliments peuvent en plus être recouverts d’herbes aromatiques, d’épices ou encore de sauces (il y a un risque tout de même pour ces dernières se perdent dans l’eau de cuisson au fond du cuiseur).

 

. La cuisson vapeur vous empêche de mal manger

Avec la cuisine vapeur, il vous est impossible de réchauffer ou de faire cuire des plats préparés comme un cassoulet par exemple : les plats préparés vendus en grande surface ne sont pas faits pour ce mode de cuisson.

En sachant cela, vous allez nettement améliorer la qualité de votre alimentation car vous ne pourrez plus manger aussi souvent de plats trop salés, trop sucrés où des plats remplis d’additifs et de conservateurs.

 

. Vous pouvez réutiliser les jus de cuisson

shutterstock_133092788

Une fois que votre repas est prêt, que vos aliments sont cuits à la vapeur, toute la vapeur d’eau est alors stockée dans le fond de l’appareil. Cette eau généralement colorée et parfumée si vous avez mis des épices peut être utilisée à nouveau.

Au lieu de la jeter, vous pouvez vous en servir pour en faire une soupe éclair (il suffit de rajouter quelques aliments) ou encore en faire une sauce maison.

 

. La cuisson vapeur demande peu d’attention

C’est sûrement l’une des méthodes de cuisson qui est la moins chronophage et qui demande le moins de votre attention.

En effet, une fois que vous avez disposé vos différents éléments (légumes, viandes, féculents), que vous avez programmé le temps de cuisson, il suffit d’ajouter de l’eau dans votre appareil, d’appuyer ou de tourner un minuteur et le tour est joué.

C’est aussi simple que cela !

En plus, une fois que le minuteur aura sonné et que vos aliments seront prêts à être consommé ou pour une éventuelle préparation d’un autre plat (plat, quiche, etc.), le plat est maintenu au chaud naturellement.

A aucun moment vous n’aurez à garder un œil sur la cuisson de vos aliments, de quoi vous concentrer en parallèle sur autre chose.

 

. Cette cuisson fonctionne avec tous les aliments

Que ce soit les légumes, les féculents, les viandes, vous n’avez aucune limite pour tester la cuisson vapeur.

A noter néanmoins que la viande rouge n’est pas faite pour ce type de cuisson, ni les frites de pommes de terre, ni les pâtes alimentaires.

 

. La cuisson vapeur évite la sur-cuisson

Le souci avec une cuisson traditionnelle au four ou à la poêle, c’est qu’il faut sans cesse surveiller ce que vous faites sinon la cuisson des aliments est complètement ratée. Il faut, selon votre souhait, retourner la viande, remuer les légumes pour ne pas qu’ils collent à la poêle, les piquer, augmenter ou baisser la température, etc.

Avec la cuisson vapeur, la cuisson est homogène, saine et économique en plus !